Categories
Billets

La promotion 2020-2021 du parcours PPAU à la découverte de Flassans-sur-Issole

Arpentage du site

Le 25 septembre dernier, la nouvelle promotion 2020-2021 du parcours PPAU a été accueillie par l’équipe municipale de la petite commune varoise de Flassans-sur-Issole (3500 hab).

Les étudiants au travail sur une carte géante de la commune

Située à l’interface des pôles urbains proches de Brignoles et du Luc-en-Provence et, à plus grande échelle, des pôles métropolitains d’Aix-Marseille, de Toulon et de Nice, cette commune présente la spécificité de convoquer la ruralité comme fondement de son projet de territoire. Celle-ci peut alors paraître représentative d’une certaine « ruralité métropolitaine » sur laquelle les étudiants seront amenés à travailler tout au long de l’année.

Ce faisant, il s’agira pour ces derniers de s’interroger sur les nouvelles vocations à donner à ces territoires de campagnes urbaines décrits dès 1998 par Pierre Donadieu dans son ouvrage éponyme.

A la découverte de la commune varoise de Flassans-sur-Issole
Categories
Billets

Un aperçu des mémoires de la session 2020 du parcours PPAU

Comme chaque année, les étudiants du parcours PPAU se sont prêtés à l’exercice du mémoire universitaire.

En est ressorti un ensemble de travaux explorant diverses questions au cœur des problématiques contemporaines en matière de paysage et d’aménagement : la prise en considération des sols comme matière vivante dans les aménagements urbains, le renouveau des techniques de pré-verdissement, la perception des paysages urbains par les différents groupes de population ou encore l’appropriation des politiques nationales en faveur de la densification dans la planification territoriale…

Au sein de cet ensemble varié, deux travaux ont particulièrement retenus notre attention, en lien avec leurs qualités formelles et démonstratives :

  • Le mémoire d’Alice Boidin interrogeant la place du dessin dans les projets de conception urbaine et paysagère en appui sur une enquête qualitative menée auprès de diverses agences (directeur de mémoire : Jean Noël Consalès) :
  • Le mémoire d’Amélie Chalard prenant pour objet les espaces protégés métropolitains, entre remise en perspective historique et étude d’un cas illustratif (le secteur du Cap Canaille au sein du Parc National des Calanques) des tensions inhérentes au double objectif de protection du patrimoine naturel et de fréquentation par le public poursuivies par ceux-ci (directeur de mémoire : Benoit Romeyer) :

Deux mémoires de qualité, et représentatifs d’une promotion 2019-2020 particulièrement investie.